Le président Tebboune préside la cérémonie de remise de grades et médailles

0

Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, jeudi au Palais du Peuple à Alger, la cérémonie de remise de grades et de médailles à un nombre d’officiers généraux et d’officiers supérieurs, à la veille des festivités commémoratives du 62ème anniversaire de l’indépendance et du recouvrement de la souveraineté nationale, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

« Le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a présidé, ce jeudi 4 juillet 2024, au Palais du Peuple, la cérémonie de remise de grades et de médailles à un nombre d’officiers généraux et d’officiers supérieurs, à la veille des festivités commémoratives du 62ème anniversaire de l’indépendance et du recouvrement de la souveraineté nationale », précise la même source.

A l’entame de cette cérémonie, le Général d’Armée, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, a prononcé une allocution dans laquelle il a tenu, tout d’abord, à « exprimer ses vifs remerciements à Monsieur le président de la République d’avoir bien voulu présider personnellement cette cérémonie qui constitue une opportunité pour honorer les cadres du ministère de la Défense nationale, pour les efforts déployés, avec responsabilité et habileté, dans l’accomplissement de leurs missions ».

« De prime abord, il m’est agréable d’exprimer, en mon nom personnel et au nom de l’ensemble des personnels de l’ANP, mes sincères remerciements et ma profonde gratitude à Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, d’avoir bien voulu présider personnellement la cérémonie de remise de grades et de médailles aux cadres de l’Armée nationale populaire », a indiqué le Général d’Armée.

« Cette cérémonie intervient au cœur de la célébration de l’une des dates phares de notre illustre histoire, à savoir le 62ème anniversaire de la Fête de l’indépendance nationale qui grave dans notre esprit le sens de la victoire, la détermination permanente à défendre notre pays et sa décision souveraine et d’œuvrer pour son épanouissement, pour l’unité de son peuple et son renouveau civilisationel, et qui nous insuffle également les sentiments de fierté envers nos gloires et les héros de la première génération de l’éternel Novembre », a-t-il ajouté.

« A travers cette occasion, chère au cœur des patriotes loyaux, nous accomplissons également le devoir de gratitude, de loyauté et de reconnaissance envers les héros de l’Algérie qui ont préservé le legs, et nous renouvelons le serment que nous avons fait devant les martyrs des vaillantes résistances populaires et de la glorieuse Révolution de libération nationale, qui se sont sacrifiés pour l’indépendance et le recouvrement de la souveraineté nationale, ainsi que les martyrs du devoir national, qui ont mis en échec le sombre projet du terrorisme barbare et préserver le caractère républicain de l’Etat et son régime démocratique », a-t-il affirmé.

« Pour en venir à cette traditionnelle cérémonie de remise de grades et de médailles à des officiers relevant de nos Forces armées et à des personnels civils assimilés, coïncidant avec cette glorieuse fête nationale, il s’agit d’un témoignage de considération et de reconnaissance pour les efforts consentis, avec responsabilité et habileté, par ces cadres, hommes et femmes, dans l’accomplissement des missions assignées, notamment ceux d’entre eux déployés tout au long des frontières de notre cher pays », a-t-il poursuivi.

Le Général d’Armée a souligné que « le soutien permanent apporté par Monsieur le président de la République à l’institution militaire ne peut que renforcer la détermination de ses cadres et personnels à poursuivre le processus de développement et de modernisation de l’appareil de défense ».

« Je suis pleinement convaincu que votre haute supervision de cette cérémonie et le soutien que vous ne cessez d’apporter à l’institution militaire auront un grand impact sur le moral de nos personnels, toutes catégories confondues, et les pousseront à hâter et à accélérer le rythme pour remporter l’enjeu du développement de nos Forces armées, de hisser leurs capacités de combat et leur niveau de préparation à la hauteur de la noblesse de ses missions nationales et constitutionnelles », a-t-il dit.

« La remise de grades et de médailles à un nombre d’officiers, de sous-officiers et de personnels civils, en cette glorieuse occasion nationale, revêt une forte symbolique et constitue une tradition louable, qui ancre les coutumes de notre chère patrie et de notre institution militaire. Elle constitue également une opportunité renouvelée à travers laquelle les cadres de l’Armée Nationale Populaire et ses personnels récoltent les fruits de leur travail par la promotion dans le grade et la décoration en médailles, en guise de reconnaissance à leurs efforts et par considération à leur persévérance au service de notre armée authentique et de notre chère Patrie », a-t-il relevé.

« Enfin, et au nom de Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, je tiens à renouveler mes chaleureuses félicitations à tous ceux qui ont été promus aux grades supérieurs et décorés de médailles », a-t-il mentionné.

Par la suite, le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale a décoré le Général d’Armée, Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-major de l’ANP de la Médaille de Bravoure de l’Armée nationale Populaire, avant de procéder, en compagnie du Général d’Armée et du Commandant de la Garde Républicaine, à la remise de grades et de médailles à un nombre d’officiers généraux, d’officiers supérieurs et de personnels civils assimilés, conclut le communiqué.