lundi 22 octobre 2018
Accueil > Actualité > Aigle Azur : renforcement de la desserte Paris-Alger avec un A330

Aigle Azur : renforcement de la desserte Paris-Alger avec un A330

Comme à l’accoutumée, les compagnies aériennes de transport de voyageurs de par le monde, adaptent leurs programmes de vols en fonction de la demande du marché. Logique commerciale oblige. Nombreuses sont les compagnies aériennes qui renforcent leurs flottes pour répondre à la demande ne cesse croissante de passagers durant la grande saison.

La compagnie française de transport aérien de voyageurs, Aigle Azur, n’échappe pas à cette logique. Outre le renforcement de ses dessertes par des vols supplémentaires, Aigle Azul mobilise et met en exploitation des appareils gros-porteurs utilisés pour les long-courriers pour desservir les moyen-courriers.

Ainsi, Aigle Azur a renforcé sa desserte Pris-Alger par un Airbus «A330» qui a effectué son premier vol à partir l’aéroport Paris-Orly de la capitale française vers l’aéroport international d’Alger, le samedi 4 juin écoulé. Acquis récemment par la compagnie, le A330 est d’une capacité de 286 passagers. Sur les 286 sièges, 18 sont transformables en lit parfaitement horizontaux en classe affaires et 268 sièges en classe économique dont 44 sièges avec un espace plus grand pour les jambes (XL).

Avec un million de passagers transportés par Aigle Azul entre l’Algérie et la France sur un total de deux millions de passagers transportés par la compagnie (toutes dessertes confondues), le marché algérien représente 50% du chiffre d’affaire de la compagnie. Aigle Azur garde un œil attentif sur le marché algérien qui représente une importance capitale pour les activités de la compagnie.

Pour marquer le premier lancement commercial du vol A330 Paris-Alger, les responsables d’Aigle Azur, à leur tête le directeur de la compagnie, Frantz Yvelin,  ont convié un groupe de journaliste pour aborder le sujet ainsi que l’actualité du marché aérien du transport de voyageurs et la situation d’Aigle Azur autour d’un Iftar sous les aires de la musique châabi au restaurant «La table fleurie» au 20e arrondissement de Paris la soirée de vendredi.

A cette occasion, Frantz Yvelin a rappelé les trois principaux objectifs qui s’est assignés lors de sa nomination à la tête d’Aile Azur le 10 août 2017, à savoir l’amélioration de la qualité du service dont la ponctualité des vols qui est estimée à 80%, la réussite du virage stratégique du long-courrier avec l’acquisition par la compagnie de deux appareils gros porteurs A330 dont un est baptisé au nom du défunt fondateur de la compagnie, Arezki Idjarouiden et la négociation d’un pacte social avec le personnel de la compagnie pour garantir la paix sociale. Tous ces objectifs sont atteints s’est-t-il réjoui. Au passage, le directeur d’Aigle a profité pour remercier le personnel de sa compagnie des deux rives de la méditerranée qui n’ont pas lésiné sur les efforts pour participer au redressement de la compagnie.

Par ailleurs et pour l’exercice 2019, Frantz Yvelin s’est fixé comme objectif le développement du long-courrier à travers l’ouverture de nouvelles dessertes, le développement de la dynamique du hub d’Aigle Azur à l’aéroport de Paris-Orly et le renforcement des positions de la compagnie sur ses marchés traditionnels.

Au chapitre du développement du long-courrier, Frantz Yvelin a annoncé l’ouverture de la ligne Paris- São Paulo au Brésil le 05 juillet prochain.

Hacène Nait Amara

 

 

Laisser un commentaire