jeudi 20 septembre 2018
Accueil > A LA UNE > Hakim Soufi: PDG de Macir Vie: « les startups constituent l’avenir »
Hakim Soufi, PDG de Macir Vie

Hakim Soufi: PDG de Macir Vie: « les startups constituent l’avenir »

Dans cet entretien qu’il a accordé au site électronique «timesalgerie.com», Hakim Soufi, PDG de la compagnie d’assurances, Macir Vie revient sur l’opération de sa compagnie d’entrée au capital de quatre sartartups. Son action obéit à un objectif essentiel, celui de permettre, dit-t-il, à sa compagnie de générer de la croissance externe.  

Macir Vie vient de rentrer dans le capital de quatre startups. Peut savoir quelles sont ces startups ?

Les 04 sociétés en question sont : la marque Nkheyar dont le lien est http://nkheyar.com qui est un 1comparateur de forfaits mobiles et bientôt d’assurances sur le net.

La société MAMS BROS entreprise spécialisée dans le e-commerce via sa plateforme Batolis accessible : https://batolis.com.

La marque Nbatou représentée par la société TURING INNOVATION TECHNOLOGY qui offre des solutions d’hébergements chez l’habitant en Algérie dont l’adresse web est http://nbatou.com.

La société LCS propriétaire de hafalatt.com, site internet de réservation de salles des fêtes.

J’ajouterais que c’est une fierté de pouvoir collaborer avec ces sociétés qui vont pouvoir apporter plus à notre compagnie d’assurance vie que l’on ne peut imaginer.

Que cela peut-t-il apporter de plus à Macir Vie ? 

Nous sommes sur marché qui se rétrécit de jour en jour et cette cooccurrence sur les prix ou dumping sauvage que se livrent les compagnies d’assurances est en train de tuer le secteur.

La volonté d’avoir les moins-disant à un effet pernicieux car le moins-disant n’est pas celui qui va forcément offrir le meilleur service en termes de remboursement et autres services annexes, bien au contraire cela tire vers le bas des compagnies qui ont la capacité  de se hisser au plus haut en matière de prestations.

De ce fait, nous nous devons prendre en considération une telle situation et penser à des solutions qui nous permettront de générer de la croissance externe.  Pour ce faire l’idée d’entrer au capital de certaine startups à fort potentiel, dont les fondateurs sont compétents et intègres, inscrits dans leurs temps, dans notre époque et croyant fermement à la réussite de leurs projets, représente une opportunité à ne pas rater d’une part.

D’autre part, les activités de startups précitées sont des activités qui s’inscrivent dans l’ADN de Macir Vie. En effet, les projections que nous avons faites sur les synergies qui peuvent être inscrites dans le développement de ces entreprises ont été croisées avec les différentes lignes de garantie que nous commercialisons et nous avons pour objectif de pouvoir générer un effet de levier avec nos 04 partenaires d’ici les prochains mois.

Votre action s’inscrit-t-il dans le processus de digitalisation de votre compagnie d’assurances ?

Non, le processus de digitalisation de Macir Vie a été lancé depuis quelques années.

C’est un processus enclenché en interne qui permets de virtualiser certaines actions mais aussi et surtout de pouvoir construire un écosystème agréable pour le client dans l’acte de souscription et l’effet de fidélisation et pour nos collaborateurs dans leur travail quotidien et pour une liberté de mouvement dans le sens où nous autorisons nos collaborateurs à travailler de chez eux lorsque le besoin s’en fait sentir dés lors qu’il a accès au système d’informations sur la partie qui lui est réservé à partir de son mobile, sa tablette ou son ordinateur,

Nous voulons absolument pousser nos clients et nos collaborateurs à avoir un sentiment d’appartenance et donc faire corps avec Macir Vie,

Donc Non, notre action ne s’inscrit pas dans le processus de digitalisation de notre compagnie mais plutôt dans la recherche de croissance externe et une ferme volonté d’identifier et de fédérer l’écosystème numérique algérien qui en est à ses balbutiements et nous sommes convaincus que les entreprises que nous avons choisis feront partie des plus grosses sociétés dans leur domaines en Algerie et rayonneront sur le Bassin Méditerranéen , le Maghreb et l’Afrique incha’ALLAH

Y a-t-il d’autres startups dans le viseur de Macir Vie?

C’est un processus ouvert mais limité. Nous n’avons pas des moyens illimités et surtout nous voulons et tenons à faire un travail de qualité avec nos partenaires et ne pas nous éparpiller.

Par contre, je préfère dire que nous avons lancé un processus au sein de la communauté d’affaires algérienne et j’exhorte tous mes amis leaders économiques chacun dans son domaine à réorienter une partie de leurs investissements dans ce secteur et sur ces startups performantes et que notre exemple devienne légion.

Les startups constituent à mes yeux l’avenir et je vous le confirme, c’est LE secteur où il faut investir

 Hacène Nait Amara

Laisser un commentaire