vendredi 22 mars 2019
Accueil > Actualité > Hakim Soufi, PDG de Macir Vie: «Notre objectif est de digitaliser complètement notre compagnie»

Hakim Soufi, PDG de Macir Vie: «Notre objectif est de digitaliser complètement notre compagnie»

Hakim Soufi, président directeur général de la compagnie d’assurance, Macir Vie, revient, dans cette interview qu’il a accordée au site timesalgerie.com, sur les six ans d’activités de sa société, tout en faisant le point sur le processus de digitalisation initié par sa compagnie.

Avant d’entamer notre interview, pouvez-vous nous donner un aperçu général sur votre entreprise, Macir Vie ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je dois vous féliciter pour le lancement de votre journal électronique «timesalgerie.com», qui vient d’enrichir le paysage médiatique national et auquel je souhaite prospérité ainsi qu’une longue et très enrichissante vie.

En ce qui concerne la société Macir Vie, elle est née le 11 aout 2011, suite à la séparation des assurances dommages des assurances de personnes tel qu’il a été exigé par la législation. Nous avions  commencé avec un portefeuille que nous avions hérité de la maison mère qui était évalué à 225 millions de dinars. Aujourd’hui, Macir Vie a atteint 1,5 milliards de dinars de chiffre d’affaire; ce qui veut dire par un simple calcul mathématique que sur les 6 ans de notre activité, Macir Vie a fait une progression à trois chiffres de près de 700%. Une telle performance, considérée comme une prouesse à plus d’un titre, est réalisée grâce à l’adhésion et à l’abnégation de l’ensemble des travailleurs et collaborateurs qui ont pu développer d’abord un esprit d’équipe, puis des garanties et des services à très forte valeur ajoutée ainsi que des process et surtout un service après-vente qui permet une fidélisation de la clientèle. Aujourd’hui, le client au sein de Macir Vie, il est intégré dans un écosystème qui lui apporte un confort bien au delà de ce qui se fait actuellement sur le marché par la concurrence, cela génère de la fidélisation,

 Qu’est ce qui incite votre clientèle à être fidèle à l’écosystème de Macir Vie?

Tout simplement, à Macir Vie, nous contractualisons les procédures sinistres dans le sens où nous nous engageons sur des délais contractuels pour le paiement des sinistres dans les délais impartis et à la valeur qu’il faut.

Macir Vie réponds parfaitement aux exigences de la clientèle algérienne et ne badine pas avec les délais de remboursement des sinistres ; ce qui nous a valu le statut d’une compagnie d’assurance qui honore les termes du contrat passés avec son client. Une chose importante qu’il faut noter concernant les clauses du contrat d’assurance passé avec le client est que chez Macir Vie ce contrat est flexible. Je m’explique, lorsqu’il y a des situations qui ne sont pas prévues par les clauses du contrat, nous essayons de les identifier, de les analyser pour pouvoir donner satisfaction à notre clientèle.

En fait, nous voulons vraiment avoir le rôle «d’opérateur-conseil » dans le domaine des assurances de personnes, car, il ne faut pas oublier que les assurances de personnes est un domaine qui touche la vie de l’individu, ce bien le plus précieux pour un être-humain. Nous essayons d’avoir un large éventail de garanties, mais surtout une souplesse et une garantie dans la prise de décision lorsqu’il y a sinistre par ce qu’on considère qu’on doit d’être au coté de nos clients.

 Après six ans d’existence, où en êtes vous en termes de déploiement sur le terrain ?

Macir Vie a 183 agences réparties à travers le territoire national pour un portefeuille client estimé à 380 000 personnes. Sur les six ans d’activité, nous avons atteint notre millionième client depuis maintenant quelques mois.   Vue la communication qu’on fait autour de Macir Vie et l’énergie qu’on déploie pour faire de Macir Vie la compagnie de référence en matière d’assurance de personnes en Algérie, nous faisons de telle sorte que le client se sente bien pris en charge et parfaitement accompagné au fur et à mesure de son évolution tant au plan personnel que professionnel. Macir Vie intervient dans tous les aspects liés aux aléas de la vie de l’individu pour garantir un service de haute facture à ses clients. En ce qui concerne les services annexes, nous avons développés un ensemble de services à très forte valeur ajoutée qui permettent à notre clientèle, si elle a besoin d’un second avis médical ou d’une conciergerie médicale à l’étranger, d’être pris en charge par nos partenaires étrangers. D’autres nouveaux services vont être lancés prochainement et qui permettront de répondre aux besoins de nos clients que ce soit au courant de leurs voyages ou bien au courant de leurs vies actives.

 Macir Vie est la première compagnie d’assurance qui s’est lancée dans le e-paiement…

Notre société a répondu à l’appel du législateur qui a demandé aux grands facturiers, comme Sonelgaz, l’Algérienne des eaux, Seaal…etc  de pouvoir donner la possibilité à sa clientèle de payer leurs factures à travers internet sur leurs plateformes. Nous nous sommes engagés sur cette voie en partenariat avec  Société Générale Algérie (SGA), la SATIM, notre consultant MEDCS et la société de sécurité informatique Realistic Security.

Aujourd’hui, j’estime que nous avons réussi ce pari et les chiffres à notre possession en est la parfaite illustration. Nous enregistrions avant le lancement de ce service 3000 visites sur notre site web par mois et depuis le lancement du e-paiement, il y a de cela quelque mois, nous avons eu 4000 visites de notre site web en 6 jours. Cela prouve que la clientèle adhère au processus de digitalisation de nos services. Ne serait ce que par curiosité, notre clientèle veut se renseigner et comprendre le processus de souscription à une assurance voyage ou bien obtenir un devis par internet pour faire la comparaison par rapport à ce que proposent les autres compagnies d’assurances.

Nous établissons également un contrat qui est édité online et qui est accepté par l’ambassade de France ainsi l’ensemble des chancelleries européennes en Algérie et évidemment tous les organismes  qui traitent les dossiers de visas comme TLS Contact ou VFS. Toutes ces mesures ont été prises pour faciliter l’acte de souscription à une assurance voyage au client. Restons toujours dans le langage des chiffres, nous avons eu  500 contrats souscrits par internet en 30 jours. Quoi que je considère ça comme une belle avancée, mais je dirais que ce n’est pas assez, car nous voudrions avoir des millions de souscripteurs. N’oublions pas que nous sommes 40 millions d’Algériens pour 28 compagnies d’assurances sur le marché, tout en omettant pas que le taux de pénétration de l’indice assurantielle est extrêmement faible dans notre pays.

Ainsi, il y a tout à faire et l’internet permet de porter cette ambition et permet aussi de pouvoir déployer des solutions qui agissent pour et dans l’intérêt des clients qui doivent justement exiger de leurs banques, lorsqu’ils souscrivent à une Carte interbancaire (CIB), la délivrance du code à six chiffre qui leur permet d’authentifier l’opération sur la plateforme de la SATIM en plus du code à 03 chiffres se trouvant au dos de la carte,

 Considérez-vous la digitalisation des services de votre société comme un choix ou bien une obligation ?

Nous sentons que notre pays est à l’orée de quelque chose d’extraordinaire, car l’usage de l’internet en Algérie se généralise davantage et la clientèle algérienne souhaite plus de souplesse dans le processus de souscription à une assurance voyage. Il est donc de notre devoir de lui apporter cette facilitée en mettant à sa disposition le service e-paiement et de transformer ainsi notre site web en un site marchand opérationnel H24 et 7/7.

Que préconisez-vous pour permettre la généralisation de e-paiement en un temps record?

L’accompagnement des pouvoirs publics dans le domaine de e-paiement est nécessaire et primordial pour la réussite de ce projet aujourd’hui factuel, ainsi les pouvoirs publics doivent absolument mettre en place aujourd’hui une grande politique de communication et des recommandations claires doivent être données aux banques pour les sensibiliser à remettre le code à 6 chiffre à leurs clients détenteurs de la Carte interbancaire (CIB) et de les pousser à l’utilisation du service e-paiement avec des avantages plus attractifs.

Le législateur a fait ce qu’il devait faire, en lançant le service e-paiement que je considère révolutionnaire dans notre pays. Les pouvoirs publics ont mis en place cette facilité d’action sur le web. Effectivement, il y encore a un cadre législatif et réglementaire à mettre en place et qui doit sortir dans les prochains mois, mais il ne faut pas oublier aussi que le e-paiement n’a été lancé qu’en octobre 2016.

Ainsi en sept mois d’exploitation de ce service, les opérations d’achat sur internet ont connu une augmentation de 35% par mois environ, ce qui est très appréciable. Cela renseigne sur l’adhésion et l’engouement qu’a suscité le e-paiement auprès de la clientèle. A mon sens, l’accompagnement, aujourd’hui, doit être sur trois volets.

Le premier volet concerne l’élaboration d’un cadre législatif et réglementaire régissant l’activité du commerce électronique,

Le deuxième volet concerne les banques que les pouvoirs publics doivent instruire pour fournir le code à six chiffres, via tous les moyens de communication (SMS, le mailing…etc) à leurs clientèles détentrices de la carte CIB.

Quant au troisième et dernier volet, il consiste à ouvrir le commerce électronique aux Très petites entreprises (TPE), Petites et moyennes entreprises (PME) et Petites et moyennes industries (PMI).

Après avoir lancé le e-paiement dans son volet assurances-voyages, ce service sera-t-il généralisé à d’autres produits que votre compagnie propose à ses clients?

Il faut comprendre que le e-paiement n’est pas une fin en soi. Il est une des étapes que nous avons mis en place dans la négociation de notre virage numérique, car, notre objectif consiste à faire de Macir Vie une société complètement digitalisée tant au niveau de son réseau qu’au niveau de sa direction générale.

Nous sommes en train de mettre en place tout les outils nécessaires en full web pour que tous les produits que Macir Vie propose à ses clients puissent-être achetés sur son site web.

Aujourd’hui, nous assistons à la naissance historique d’une économie numérique qui contraint positivement tous les opérateurs économique d’avoir des sites web marchants. Nous ne pouvons pas ramer à contre courant de l’évolution du monde. Macir Vie est entrain de se digitaliser et ce processus est irréversible incha’Allah.

Comment évoluez-vous le marché national des assurances dans un contexte de crise économique que travers le pays? 

Il est clairement établi par le Conseil national des assurances (CNA) que la croissance du marché national des assurances est portée par les assurances de personnes. Le marché des assurances dommages connaît une récession engendrée en grande partie par la crise que connaît le marché national d’automobile, qui constitue le principal pourvoyeur de fonds des compagnies d’assurances dommages.

 

Il faut savoir qu’il y a 28 compagnies d’assurances sur le marché national dont seulement 8 activent sur le marché des assurances de personnes. Cela veut dire que la croissance du marché national des assurances est portée uniquement par 8 compagnies d’assurances de personnes en soi c’est exceptionnel,

 

Interview réalisée par Hacène Nait Amara 

 

Laisser un commentaire