vendredi 22 mars 2019
Accueil > Actualité > Joan A. Polaschik, Ambassadrice US en Algérie: «Je garde de l’Algérie l’image d’un pays fiable»

Joan A. Polaschik, Ambassadrice US en Algérie: «Je garde de l’Algérie l’image d’un pays fiable»

En poste à Alger depuis septembre 2014 où elle avait supplée Henry S. Ensher, l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique  aura marqué les esprits durant son passage à Alger.

Avant de quitter son poste fin juillet prochain, la représentante diplomatique de l’Oncle Sam en Algérie a fait le bilan du partenariat algéro-américain dans divers domaines, durant ces trois ans d’exercice en Algérie

En effet, diplomate alerte, active et interactive, Polaschik, sûrement en raison de sa condition de femme, donnait cette impression d’avoir toujours la main sur le cœur s’agissant de la société algérienne.

Appelée à rendre ses lettres de créance fin juillet prochain, l’ambassadrice US a tenu à souligner sous forme d’adieux avancés qu’elle gardait de l’Algérie l’image «d’un pays partenaire fiable» a-t-elle déclaré, jeudi, en marge d’une conférence de presse à l’occasion de la sixième édition du MENA Scholarship Program, parrainée par le Département d’Etat et l’entreprise Coca-Cola Algérie en présence des 14 lauréats à l’ambassade US à Alger .

Profitant de cette occasion Joan Polaschik a ainsi tenu à exprimer sa fierté de la qualité du partenariat algéro-américain dans tous les domaines, et il y en a beaucoup à ses yeux, dans lesquels «l’Algérie et les USA travaillent ensemble et d’une manière très efficace.» a-t-elle soutenu, en substance.

A ce titre, elle a estimé que l’Algérie est considérée comme un bon partenaire économique des USA, rappelant que beaucoup d’entreprises américaine se sont installé depuis dont Général Electrique qui vient de signer un important contrat avec Sonelgaz.

Jugeant que l’Algérie pouvait être un moteur de croissance économique pour peu qu’elle réussisse son nouveau modèle économique, elle a également indiqué que plusieurs partenariats dans le domaine de l’agriculture ont été conclus entre les entreprises américaines et leurs partenaires algériens

Point d’orgue entre les deux pays, le sécuritaire constitue pour l’ambassadrice une même priorité.

En effet, et que ce soit au plan de la sécurité régionale que de lutte contre le terrorisme, Joan Polaschik a affirmé sans ambages : « Nous partageons la même vision avec Alger concernant la résolution  des conflits malien et libyen. Nous sommes pour une solution pacifique tel qu’elle est suggéré par l’Algérie pour la résolution de ces conflits»

Enfin, la diplomate américaine n’a pas manqué d’aborder le partenariat dans le domaine éducatif intensifié ces dernières années à travers le renforcement des programmes de formations en direction de jeunes algériens et pour lesquels le Département d’Etat a alloué un montant de 17 millions de dollars.

Last but not least, et en termes de circulation des personnes, Joan Polaschik a fait savoir que son pays a délivré 4354 visas immigrants (installation) et 13704 visas court-séjour pour les Algériens en 2016.

 

Laisser un commentaire