jeudi 20 septembre 2018
Accueil > A LA UNE > Le comportement du consommateur algérien face à l’E-commerce

Le comportement du consommateur algérien face à l’E-commerce

Il y a quelques années de cela, l’idée d’exploiter un réseau informatique mondial afin d’émettre et de recevoir des données semblait relever de la science fiction, aujourd’hui, qui s’imaginerait vivre sans son smartphone, son ordinateur, ou pire: sans internet! Cette avancée technologique a bouleversé nos vies et nos habitudes de consommation.

Par Jumia

La naissance de plateformes permettant le commerce en ligne a engendré plusieurs écosystèmes dynamiques qui s’étendent en fonction du degré de digitalisation d’un pays, mais qu’en est-il de l’Algérie et du consommateur algérien?

Jumia, pionnier de l’e-commerce en Afrique et en Algérie, dévoile une analyse chiffrée des tendances comportementales locales.

En janvier 2018, le taux de pénétration d’internet était estimé à 50%, soit une croissance de plus de 17% depuis janvier 2017 pour une population avoisinant les 42 millions.

De plus en plus de commerces en ligne émergent et se développent saisissant les opportunités résultant de la démocratisation du smartphone et d’internet, certains ne vont même plus jusqu’à la création d’un site, et se contentent des réseaux sociaux comme les traiteurs, les producteurs de savons sous forme artisanale, les coiffeurs… etc. En effet, d’après The Hootsuit, le taux de pénétration des réseaux sociaux est de 46%, avec plus de 21 millions d’utilisateurs actifs (constamment connectés). Cette accoutumance à la connectivité se traduit par un désire de simplifier des tâches lassantes dont la prospection et l’achat.

Sauphienne Baudry, Directeur de Jumia Algérie déclare: “nous avons pu observer que les hommes étaient les premiers à adopter les nouvelles technologies, les femmes sont plus réticentes et prennent le temps de sonder leur entourage, d’ailleurs les visites sur notre site sont effectuées à 55% par des hommes, la gent féminine quant à elle représente 45%”. La plateforme affirme recevoir plus de 1 700 000 visites par mois, un chiffre en constante croissance, réparti comme suit: les 25-34 ans génèrent le plus grand nombre de visites avec 34%, suivis par les 18-24 ans avec 28%, puis en troisième position les 35-44 ans avec 16%, les 45-54 ans occupent la quatrième place avec 13%, et en dernier les internautes de plus de 54 ans qui représentent 9%.

Si le consommateur algérien préfère commander son téléphone et ses périphériques électroniques en ligne, la consommatrice préfère commander des produits liés au bien-être, à l’entretien de son foyer, et des vêtements.

En effet, la plateforme affirme que pour l’arrivée d’occasions spéciales le consommateur algérien se prépare à l’avance. Pour Ramadhan par exemple, une forte demande est exprimée pour de nouvelles décorations, de la vaisselle, du petit électroménager…etc. “Aujourd’hui, avec le manque de temps, le consommateur aspire à optimiser son temps en faisant ses achats sur internet, et pour répondre à ce besoin, Jumia lance des promotions comme “Les journées Dire l’affaire” avec une sélection dédiée à ce mois sacré avec des options de livraison gratuite, et qui s’étendent en général du 15 au 25 mars” a ajouté Sophienne Baudry.

Avec un taux d’alphabétisation de 80%, et l’utilisation d’internet qui est de plus en plus répandue, le nombre de consommateurs ayant recours à la technologie reste faible par rapport au potentiel offert, par exemple, seulement 6% de la population effectue ses achats en ligne, et même si 50% d’entre elle dispose d’un compte bancaire, seulement 6% est en possession d’une carte de crédit.

100% des consommateurs interrogés dans le cadre d’une étude menée par Jumia Algérie, affirment utiliser internet pour prospecter avant de procéder à l’achat, et préférer les commandes en ligne afin de gagner du temps.

L’étude a également révélé que les adeptes du commerce en ligne étaient des professionnels dont le temps ne permet pas toujours les déplacements, cette catégorie déclare être prête à payer plus pour être livrée à domicile.

Le consommateur algérien est conscient du pouvoir qu’il exerce sur ses prestataires, et s’appuie de plus en plus sur les nouvelles technologies pour faciliter son quotidien. La digitalisation progressive de l’Algérie induit plusieurs évolutions telle la démocratisation d’internet et du smartphone avec des prix de plus en plus bas, ce qui à son tour, donne naissance à de nouvelles habitudes dont l’achat en ligne.

JM

 

 

Laisser un commentaire