vendredi 22 mars 2019
Accueil > Actualité > Jean- Marie Le Pen, un vieux «canasson» de retour

Jean- Marie Le Pen, un vieux «canasson» de retour

Discrédité et désavoué par sa propre famille politique, que pilote à présent sa fille Marine, le vieux cheval de retour Jean- Marie Le Pen, qui a commis la fondation du parti raciste d’extrême droite en France, le Front National, n’en rate pas une de tenter sortir la tête des eaux qui l’ont irrémédiablement englouti.

Ainsi et réagissant aux événements politiques qui marquent actuellement l’Algérie, traduites par des marches pacifiques qui donnent une leçon magistrale en démocratie au monde entier, JMLP met en garde, via un tweet, contre une  «déferlante vague migratoire colossale».

Qualifiant une telle situation de «gravissime», l’’indigne’’ père, aux yeux de sa propre fille, appelle toute la Macronie à aller en croisade contre l’immigration provenant de l’Algérie à papa, sous ses moindres coutures. C’est-à-dire, «l’asile», «le regroupement familial» et «le droit du sol».

Cécité, doublée de sénilité ? Le vieux grabataire, mais néanmoins dépositaire du crétinisme le plus vomitif de l’humanité qu’est le racisme, ne s’aperçoit même pas que ce qui se passe en Algérie vise à inverser la tendance : œuvrer pour amener, justement, Le Pen à venir, un jour, quémander son pain, ici ! Pour peu, encore, qu’il ait le cran de faire face aux dangers de la harga !

A.K.