vendredi 14 décembre 2018
Accueil > Actualité > Transport aérien de voyageurs : Aigle Azur compte renforcer sa présence sur le marché algérien
Frantz Yvelin, nouveau PDG d’Aigle Azul

Transport aérien de voyageurs : Aigle Azur compte renforcer sa présence sur le marché algérien

Fraîchement nommé à la tête de la compagnie aérienne française de transport de voyageurs, Aigle Azur, Frantz Yvelin a du pain sur la planche. Redressement de la situation financière de la compagnie, amélioration de la ponctualité de ses vols, ouverture de nouvelles dessertes, amélioration de la qualité du service à bord et garantir la paix sociale de la compagnie sont, entre autres, les objectifs qui s’est assignés le nouveau PDG d’Aigle Azul.

Lors d’un déjeuner-presse organisé, lundi 4 décembre 2017 à Alger, Frantz Yvelin a rappelé la situation dans laquelle il a trouvé Aigle Azur avant qu’il lui sera confié le poste de commandement de la compagnie le mois d’août écoulé. Les clignotants étaient au rouge. Un personnel de cabine qui était en grève, des pilotes qui menaçaient de leur emboiter le pas et des managers complétement désabusés depuis deux ans et demie; tel était le tableau brossé par Frantz Yvelin.

Pour y remédier et permettre à la compagnie aérienne de reprendre son envol, le nouveau PDG d’Aigle Azur tourne vers le marché algérien qui revêt selon lui, une importance capitale pour la compagnie qu’il dirige. Pour étayer ses dires, Frantz Yvelin s’est livrés au langage des chiffres.

Ainsi, sur les deux millions de passagers transportés par Aigle Azur en 2016, 1,3 million se sont des passagers au départ ou à destination de l’Algérie, ce qui représente 60% du chiffre d’affaires de la compagnie, a-t-il expliqué.

Avec ces déclarations, il a tenu à réfuter les informations rapportées par certains médias et selon lesquelles la cession de la famille Idjerouidène de sa participation minoritaire qu’elle détenait au capital d’Aigle Azur au fondateur et président de la low cost brésilienne Azul, David Neeleman le mois de novembre écoulé, sonne la fin de l’aventure du transporteur aérienne de voyageurs sur le marché algérien.

Au contraire, Aigle Azur compte renforcer sa présence sur le marché algérien. Frantz Yvelin parle d’éventuelle ouverture de nouvelles dessertes à destination du sud de l’Algérie au départ de la France.

Le nouveau PDG d’Aigle Azur estime qu’il y a du potentiel dans le sud de l’Algérie pour peu que les conditions sécuritaires soient réunies, dit-il, pour desservir cette région du pays à partir de la France.

En tout cas, Aigle Azur n’est pas prête à quitter un marché qui lui permet de générer la plus grosse part de ses recettes, a-t-il rassuré. A ce titre, il considère Aigle Azur, qui fait employer environ 500 travailleurs algériens, comme étant la compagnie aérienne étrangère «la plus algérienne ».

Un autre point sur lequel Frantz Yvelin s’est focalisé est celui qui a trait à la ponctualité des vols de sa compagnie. Sur ce chapitre, Aigle Azur a enregistré ces dernières semaines un taux de ponctualité estimé à 81.7%, a-t-il indiqué, soulignant l’objectif de le maintenir y compris durant les périodes de pointe.

En matière d’investissement et en dépit d’une situation financière difficile de la compagnie, Aigle Azul passe à la vitesse supérieure. Désormais, la compagnie va lancer des vols long-courriers a annoncé Frantz Yvelin, sans donner plus de détails sur cet ambitieux projet de la compagnie.

Hacène Nait Amara

Laisser un commentaire