samedi 19 octobre 2019
Accueil > Actualité > Le Mellal «bad show» à Paris

Le Mellal «bad show» à Paris

Le palais Paris-Bercy était en ébullition, samedi 1er Yennayer 2969, correspondant au 12 janvier 2019. Et pour cause.

Idir, Aït Menguellat et Allaoua animaient le concert «1, 2, 3 Kabylie» dédiée au Nouvel An amazigh. Alentours, des invités-sommités, et néanmoins sponsors du club, porte étendard sportif de la Cause, la JSK

Un big show, hélas terni par un bad show en fin de concert avec la sortie intempestive de Cherif Mellal, président de la JSK.

Le chairman kabyle s’est en effet donné en spectacle, dans une attitude de voyou pur jus, cherchant à en découdre coûte que coûte, en pleine ambiance festive.

Un fait d’autant plus navrant et désopilant qu’il ait mis dans une grande gêne des invités de marque, à l’image d’un Issad Rebrab renommé pour sa sagesse et ses bonnes manières.

En définitive, rien, absolument rien ne justifie le comportement honteux et éhonté du chairman de la JSK qui a, par-là, vite fait de gommer le capital-sympathie qu’il avait engrangé depuis sa venue à la tête du club.

A. K.