samedi 19 octobre 2019
Accueil > Actualité > Généralisation du e-paiement :  Hakim Soufi, P-DG de Macir Vie, préconise le développement de trois volets essentiels 

Généralisation du e-paiement :  Hakim Soufi, P-DG de Macir Vie, préconise le développement de trois volets essentiels 

 

Pour le P-dg de la compagnie d’assurance,  Macir Vie, le développement du commerce électronique et sa généralisation est tributaire du développement de trois volets essentiels:

Le premier volet concerne l’élaboration d’un cadre législatif et réglementaire régissant l’activité du commerce électronique pour lui donner une assise juridique nécessaire au règlement de tout litiges qui viendraient à survenir dans le cyber espace.

Le second volet concerne l’implication active des banques dans la transmission du code à six chiffres nécessaires dans le processus d’authentification de la Carte inter bancaire (CIB) et permettant la confirmation de l’acte d’achat sur les sites webs marchands algeriens.

«Les pouvoirs publics doivent absolument pousser les banques primaires à transmettre ce code à six chiffres via tous les moyens de communication (SMS, le mailing…etc) à leurs clientèles détentrices de la carte CIB», a suggéré le P-dg de Macir Vie.

Pour le troisième et dernier volet, Hakim Soufi préconise d’élargir le commerce électronique aux Très petites entreprises (TPE), Petites et moyennes entreprises (PME) et Petites et moyennes industries (PMI).

Interrogé par Timesalgerie.com, le P-dg de Macir Vie, dont la compagnie d’assurance est la première à utiliser le service e-paiement pour la souscription à une assurance voyage, a estimé que l’accompagnement des pouvoirs publics dans le domaine du e-paiement est nécessaire et primordial pour la réussite de ce projet aujourd’hui factuel.

Selon lui, sans une large campagne de communication et des recommandations plus claires en directions des banques pour les sensibiliser afin de remettre le code à 6 chiffre à leurs clients détenteurs de la Carte interbancaire (CIB) et de les pousser à l’utilisation de ce service avec des avantages plus attractifs, le e-commerce ne peut se développer avec un rythme soutenu.
Hakim Soufi a insisté sur l’impérieuse nécessité d’élaborer un cadre législatif «qu’il faut mettre en place et qui devrait voir le jour prochainement incha’ALLAH ».

Selon les statistiques fournies par le P-dg de Macir Vie, en sept mois d’exploitation du service e-paiement au niveau national vis à vis des grands facturiers, les opérations d’achat sur internet ont connu une augmentation de 35% par mois environ, ce  qu’il considère comme étant très appréciable.
Cela traduit, selon lui, l’adhésion et l’engouement qu’a suscité le e-paiement auprès de la clientèle.

Hakim Soufi estime que «l’accompagnement pour le développement et la généralisation du commerce électronique en temps record doit être centré, aujourd’hui, sur ces trois volets.»

 

Par Hacène Nait Amara

Un commentaire

  1. Veuillez bien vérifier vos informations. Amana assurance est la première compagnie d’assurance à avoir lancé le e-paiement.

Laisser un commentaire